Président LR de la région Auvergne-Rhône Alpes, Laurent Wauquiez habite à plus de 100 km du Conseil régional. Aussi souhaite-il faire voter une délibération lui permettant de d’obtenir, en plus de son salaire, une indemnité pour ses déplacements. Une mesure décriée par l’opposition. 

Laurent Wauquiez souhaite faite voter ce jeudi par son conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, une délibération lui permettant d’obtenir le remboursement de ses frais de déplacements à Lyon. Président de la région dont le Conseil se trouve dans la capitale des Gones, l’élu LR habite à plus de 130 km, au Puy-en-Velay. Aussi, est-il amené à devoir dormir trois nuits sur cinq par semaine loin de chez lui. Une situation sans doute inconfortable pour le père de famille mais qui a également un coût. C’est pour cette raison que Laurent Wauquiez souhaite désormais compléter son salaire par le remboursement de ces frais de séjour et ce, à hauteur de 60 euros par nuitée et 15,25 euros par repas. Le tout, remboursable sur présentation de factures.

"C’est pour qu’il ne dorme pas dans sa bagnole"

Une demande, certes légale, qui est loin de faire l’unanimité au sein de son Conseil. Ainsi que le rapporte StreetPress, l’opposition a publié un communiqué dans lequel elle écrit : "cette disposition, bien que légale, nous interroge cependant fortement. (…) Depuis un an Laurent Wauquiez demande des efforts budgétaires sans précédent à tous les acteurs associatifs et aux chômeurs de la région. Depuis un an, il se gargarise d’avoir fait voter une baisse de 10% des indemnités des élus régionaux et en fait un symbole de sa politique, sous-entendant, sans preuve, que les élus précédents abusaient du système. (…) Il y a un vrai manque de cohérence".

Des élus d’opposition s’interrogent par ailleurs sur le lien entre cette demande et les élections législatives qui approchent. "Avec la fin du cumul des mandats, Laurent Wauquiez ne pourra plus, après les législatives de juin, cumuler celui de député et de président du conseil régional, et que ses indemnités baisseront donc forcément", explique BFM TV.

Publicité
"Ce n’est pas un élément de rémunération. Ce n’est pas de l’argent de poche. Il ne va pas partir en vacances ou s’acheter des clopes avec, précise de son côté l’entourage du président. La région est immense. Quand Laurent Wauquiez est à Lyon, il a deux heures de route pour rentrer chez lui. Cette indemnité c’est pour qu’il ne dorme pas dans sa bagnole ".

En vidéo - Laurent Wauquiez fermement opposé à l'accueil des migrants 

mots-clés : Laurent wauquiez
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité