Laurent Wauquiez a lancé officiellement dimanche sa campagne pour la présidence de Les Républicains. Sauf que dans son discours, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a fait deux gaffes…

Avant sa traditionnelle ascension du Mont Mézenc dimanche dernier, Laurent Wauquiez a donné un discours lançant officiellement sa candidature pour prendre la tête de Les Républicains. Or deux éléments ont fait tiquer les observateurs. Le premier n’est autre qu’un lapsus sur celui que Laurent Wauquiez considère comme un de ses mentors : Nicolas Sarkozy.

 

Au lieu de parler de la victoire de ce dernier en 2007, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a évoqué "sa victoire de 2017" comme le relève Le Lab… "Souvenez-vous de Nicolas Sarkozy qui, à l’époque, était si critiqué mais qui n’a jamais cédé et qui a su réveiller la pensée de la droite face au politiquement correct pour nous amener une de nos plus belles victoires, celle de 2017. Merci à lui d’avoir apporté ce legs à l’histoire de la droite française", a ainsi déclaré Laurent Wauquiez.

Copier-coller ?

Pour repérer le deuxième couac du discours de Laurent Wauquiez, il fallait avoir suivi celui qu’il a donné quelques jours plus tôt à Châteaurenard. LCI comme France Info ont relevé que le candidat à la tête des Républicains, s’en était largement inspiré hier.

Publicité
En plus d’annoncer avec "les mêmes mots et la même gestuelle, la résurrection de sa famille politique", note LCI, il a également repris presque à l'identique une de ses phrases sur la politique française, déclarant pour la deuxième fois en moins d’une semaine : "ll n'y a plus en France que Jupiter et Mélenchon".

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité