Le ministre des Affaires étrangères n’a pas attendu l’annonce du nouveau gouvernement pour quitter l’équipe de Manuel Valls. Laurent Fabius, quitte ce mercredi son poste au quai d’Orsay pour prendre les commandes du Conseil constitutionnel. 

François Hollande n’a toujours pas annoncé la composition du nouveau gouvernement. Mais déjà, un ministre a fait ses valises. Ainsi que le rapporte Le Parisien, Laurent Fabius n’a pas attendu que le président annonce qui allait quitter ou intégrer l’équipe de Manuel Valls pour plier bagages. Dès mardi, le patron du quai d’Orsay et ses collaborateurs ont en effet déménagé leurs affaires. "La plupart d’entre eux se recaseront sans difficulté. Comme l’influent directeur de cabinet Alexandre Ziegler qui devrait être nommé prochainement ambassadeur en Inde", écrit le quotidien qui précise également que Laurent Fabius devrait être officiellement nommé à la tête du Conseil constitutionnel dans la journée. "En réalité, c’est tranché avec François Hollande depuis plusieurs mois déjà", a par ailleurs souligné un proche du chef de l’Etat dans les colonnes du journal.

A lire aussi – Départs, arrivées : le point sur les rumeurs qui entourent le remaniement

Publicité
Qui pour prendre la succession de Laurent Fabius ? Mais si le départ de Laurent Fabius était décidé depuis un petit moment, le nom de son successeur n’a cependant pas encore été trouvé. A quelques jours du remaniement, François Hollande hésiterait encore. Plusieurs personnalités de gauche ont été évoquées comme Martine Aubry, Jean-Marc Ayrault et Ségolène Royal. La semaine dernière, Paris Match révélait d’ailleurs que cette dernière aurait accepté lorsque le chef d’Etat le lui a proposé au retour d’un déplacement en Inde.

Vidéo sur le même thème : Le remaniement du gouvernement est dans toutes les têtes au PS 

 

Publicité