L'annonce de l'adaptation de "Merci pour ce moment" au cinéma est venue gâcher la rentrée médiatique de François Hollande selon ses proches.

"Merci pour cet argent". Voilà comment Olivier Faure, porte-parole du PS, qualifie la petite entreprise de Valérie Trierweiler dont le livre Merci pour ce moment sur sa vie à l’Elysée doit être adapté au cinéma. "Derrière ce qui devait être une reconstruction, on a une opération intéressée" a déploré ce cadre du PS sur Sud Radio s’indignant contre ce projet "indécent". "Les enfoirées !", s’emporte un autre de ses proches dans les colonnes du Parisien.

Lire aussi : Valérie Trierweiler : ce qu’elle va devoir payer aux impôts

Un membre du gouvernement cité par Europe 1 peine à y croire et mise sur l’avortement de la réalisation du film. Pour ce dernier, cette annonce s’explique par la "dépendance affective vis-à-vis de Valérie Trierweiler" de la réalisatrice Saida Jawad. Par ailleurs, il estime qu’il s’agit-là d’un "non-événement'.

Publicité
Toujours sous couvert d’anonymat, un cinéaste proche du président cité par Le Parisien considère pour sa part que cette nouvelle n’est qu’un "effet d’annonce pour essayer de trouver l’argent". Et ce dernier d’enfoncer le clou : "c’est une chose d’acheter les droits d’un livre pour un film, mais c’est une autre histoire de développer ce film". D’autres, en revanche, espèrent que cette entreprise se retournera contre elle, dans la mesure où "les gens sont lassés de tout ça". Un autre ami du chef de l'État s'essaye quant à lui aux pronostics en rappelant que "celui sur DSK n’a pas marché". Il n’a pas complètement tort…

 Vidéo sur le même thème - L'interview de Valérie Trierweiler à la BBC 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité