En présentant son plan d’urgence pour l’emploi lundi, le président a voulu expliquer que la France avait la durée d’indemnisation du chômage la plus longue d’Europe. Sauf que…

Lors de ses vœux aux acteurs de l’entreprise et de l’emploi, lundi, le président de la République a exposé son plan d’urgence pour l’emploi, chiffré à deux milliards d’euros.

Mais François Hollande a commis une petite erreur dans son discours où il parlait de l’indemnisation du chômage en France, comme l’a repéré le Lab. "Le but, c'est d'éviter que la reprise du travail ne fasse perdre des droits, mais c'est surtout d'accompagner le retour vers l'emploi, de former les chômeurs vers les métiers d'aujourd'hui et de demain", a tout d’abord exposé le président. Avant de rappeler "qu'en France la durée d'indemnisation est la plus longue d'Europe mais la durée de formation est la plus courte. C'est ce qu'il faut changer."

Les Pays-Bas, champions d’Europe de l’indemnisation chômage

Publicité
Seulement, cette affirmation n’est pas exacte, comme l’avait démontré Les Décodeurs du Monde fin 2014, reprenant cette fois-ci des propos de Manuel Valls du même acabit. La France n’est en effet pas le pays d’Europe où la durée d’indemnisation des chômeurs est la plus longue, il s’agit des Pays-Bas où la durée maximum des personnes de moins de 50 ans et de 38 mois. S’agissant de la France, la durée n’est "que" de 24 mois pour les moins de 50 ans (36 pour les plus de 50 ans), à égalité avec l’Espagne et le Danemark.

Suivent dans ce classement, le Portugal (18 mois), l’Allemagne, la Suisse et le Luxembourg à 12 mois chacun, l’Irlande (9 mois), l’Italie (8 mois), et enfin la Grande-Bretagne (6 mois).

Vidéo sur le même thème : Chômage: les annonces de Hollande vues par les concernés 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité