Selon le Canard enchaîné, le président de la République a ironisé en présentant au conseil des ministres la charte européenne des langues régionales.

Le 31 juillet, le ministre de la Justice, Christiane Taubira, présentait en conseil des ministres le projet de révision constitutionnelle permettant à terme la ratification de la charte européenne des langues régionales.

Un texte signé par la France en 1999 et qui oblige, comme le rappelle Le Parisien, les Etats signataires à reconnaître les langues régionales et minoritaires "en tant qu’expression de la richesse culturelle". En France, on compte 75 langues régionales de métropole et d’outremer.

A lire aussi - Impopulaire, François Hollande plaisante sur ses électeurs

"Certains ne manqueront pas de faire croire que…"

Selon le Canard enchaîné, François Hollande aurait voulu anticiper – dans un registre humoristique qu’il affectionne – les fausses informations qui pourraient circuler sur la future reconnaissance des langues régionales.

Publicité
"Je vous demande d'être extrêmement précis pour définir ce qu'est une langue régionale, parce que certains ne manqueront pas de faire croire que la charte va faire de l'arabe une langue régionale. Ce n'est pas le cas !, aurait-il déclaré en conseil des ministres. Selon l'article 1er de la Charte, ni les dialectes ni les langues des migrants ne sont considérées comme des langues régionales. Donc, l'arabe ne peut pas être considéré comme une langue régionale."

Vidéo sur le même thème : Inauguration de l'Hermione : et une petite blague pour Hollande ! 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité