"L'UMP pourra s'appeler les Républicains", a annoncé le trésorier du parti, Daniel Fasquelle.

Le tribunal des référés de Paris a rejeté le recours contre l'utilisation de l'appellation "Les Républicains" par l'UMP.

"L'UMP pourra s'appeler les Républicains", a annoncé dans la foulée le trésorier du parti, Daniel Fasquelle.

Plus tôt, le même tribunal avait rejeté la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) à l'initiative de l'UMP qui estimait que l'action en justice vistant à empêcher son changement de nom violait la Constitution.

A lire aussi - La famille Républicain veut faire interdire le nouveau nom de l’UMP

Publicité
Quatre partis ou associations de gauche et 143 particuliers avaient lancé cette action en urgence pour empêcher l'UMP de devenir "Les Républicains", nom voulu par le président du parti, Nicolas Sarkozy, et qui doit être entériné par un vote des militants jeudi et vendredi puis lors d'un congrès refondateur samedi. 

Toutefois, l'avocat des plaignants a indiqué qu'il pourrait faire appel de la décision du tribunal des référés.

Vidéo sur le même thème : "Les Républicains" : la fausse bonne idée de N. Sarkozy ?