Anh Dao Traxel, une "boat-people" vietnamienne, avait été récueillie à la fin des années 70 par Jacques Chirac, alors maire de Paris. Aujourd'hui âgée de 56 ans, elle accuse les proches de l'ex-chef de l'Etat de l'avoir éloignée de ce dernier.

© AFP

AFP

Anh Dao Traxel n'est pas une inconnue du grand public. Celle-ci est en effet célèbre pour être la "fille de coeur" de Jacques Chirac. Ce dernier, alors maire de Paris, l'avait rencontré à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle à la fin des années 70. L'entrée de la jeune femme, originaire du Vietnam, dans l'intimité du clan Chirac a débuté à ce moment-là.

Une complicité qui serait aujourd'hui révolue si l'on en croit les déclarations faites par d'Anh Dao Traxel au Parisien Magazine. Cette dernière a accusé l'entourage de l'ancien chef de l'Etat de l'avoir éloignée de ce dernier.

Lire aussi : Jacques Chirac : pourquoi on l’aime tant depuis qu’il n’est plus président ?

"J'étais une image à qui on demandait ensuite de rentrer dans sa boite"

Selon Le Parisien Magazine, la quinquagénaire ne serait plus en contact avec sa famille adoptive depuis deux ans.. Pour l'ex-réfugiée, cet éloignement s'expliquerait par le parcours politique de Jacques Chirac : "La politique ne fait pas bon ménage avec les sentiments", a-t-elle constaté. "J'étais considérée comme un membre de leur famille quand Bernadette et Claude avaient besoin de moi pour amadouer la communauté asiatique ou l'opinion publique", a-t-elle ajouté.

Anh Dao Traxel continue sa diatribe contre le clan Chirac lui reprochant de l'avoir "utlisée à des fins électorales". "J'étais une image à qui on demandait ensuite de rentrer dans sa boite", a-t-elle déclaré.

Publicité
La "fille de coeur" de Jacques Chirac enfonce le clou : "Le soir de la victoire de 1995, le président m'a promis de m'emmener avec lui mais son entourage m'a ensuite fait comprendre qu'il n'était plus un chef de clan mais le président des Français". Les proches de Jacques Chirac apprécieront.

Vidéo : Anh Dao Traxel, fille adoptive de Jacques Chirac : "mon père est fatigué"

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité