Avec son septième collectif baptisé "Banlieues patriotes", le parti de Marine Le Pen  tente de conquérir les électeurs des quartiers défavorisés réputés abstentionnistes. 

© Affiche électoral FN

Le nouveau collectif de Front national, baptisé "Banlieues patriotes" entend faire la part belle à l’électorat des quartiers défavorisés, réputé peu enclin à aller voter. Le but est de former un collectif "plus large que le FN" pour "fédérer des patriotes", comme l’explique dans une vidéo son président Jordan Bardella, récemment élu conseiller régional d’Ile-de-France

De bons scores aux dernières élections

L’opération du FN à l’égard des banlieues avait commencé en novembre dernier dans l’optique des élections régionales. Réputé imperméable au vote frontiste, les colistiers du candidat de la région, Wallerand de Saint-Just, avaient mieux été reçus que lors des années précédentes. Un démarchage qui a payé puisque le FN a obtenu 14,7 % des voix en Seine-Saint-Denis, et même 20,19 % aux départementales, légèrement derrière l’Union de la gauche (20, 48 %) arrivée en tête.

A lire aussi Comment le Front national part à l’assaut du "vote musulman"

Lors de la campagne régionale, Wallerand de Saint-Just avait dévoilé une affiche adressée aux habitants de banlieues pour le moins explicite. Sur la photo, on peut voir d’un côté une jeune femme avec un bonnet rouge sur la tête et le visage peinturluré du drapeau tricolore, de l’autre, la même jeune femme portant le voile intégral. Le tout accompagné du titre : "Choisissez votre banlieue".

Le Front national veut la jouer "collectifs"

Ce collectif n’est pas le premier pour le Front national qui expérimente, depuis l’arrivée à la tête du parti de Marine Le Pen en 2011, cette forme de structure satellitaire du parti frontiste, à l’instar du Rassemblement bleu marine (RBM) ou du S.I.E.L.

Publicité
Le Front national a ainsi lancé six autres collectifs avec des sections départementales : le collectif Racine, qui regroupe des enseignants ayant la charge "d'élaborer la partie éducation du programme présidentiel de Marine Le Pen en 2017" ; Audace, dédié aux jeunes actifs et au monde de l'entreprise ; Marianne, dédié à la jeunesse ; Nouvelle Ecologie, dédié à l'écologie ; Culture et Libertés, un collectif dédié au monde culturel ; et enfin Mer et Francophonie, chargé du rayonnement de la France et de l’exploitation de nos richesses maritimes.

Vidéo sur le même thème : PoliticoZap : opération séduction pour le gouvernement en banlieue 

Publicité