C’était une rumeur qui n’avait jusqu’alors jamais été confirmée. Mardi matin au micro de BFM TV, Julien Dray a reconnu avoir été "chassé" de l’entourage de François Hollande par son ex-compagne Valérie Trierweiler.

©AFP

On sait désormais ce qui s’est passé. Du temps où elle était Première dame de France, Valérie Trierweiler a véritablement fait trembler les murs de l’Elysée. Sans détours, parfois sèche et souvent déterminée, l’ex-compagne de François Hollande n’a pas hésité à imposer son style, quitte parfois à en froisser certains et même à en écarter d’autres. Et alors que le bruit courrait depuis plusieurs mois que la journaliste de Paris Match avait fait virer Julien Dray de l’entourage du chef de l’Etat, le socialiste a récemment raconté ce qui s’était vraiment passé. Confirmant la rumeur, il a en effet déclaré au micro de BFM TV que "oui, Valérie Trierweiler (l’)avait mis dehors". Et alors que François Hollande a mis fin à leur relation, Julien Dray a également confié que, la voie étant désormais libre, il n’excluait pas de pouvoir revenir". "Je préfère qu’on commence mal pour finir bien, plutôt que l’inverse", a-t-il expliqué.

Le grand désamour avec Claude SérillonMais Julien Dray n’est pas le seul à avoir fait les frais du caractère de Valérie Trierweiler. Après avoir été dans ses petits papiers pendant la compagne de François Hollande en 2012, Claude Sérillon s’est ensuite retrouvé dans son viseur. Selon les informations du Point,  le conseiller du président et l’ex-Première dame se seraient même livré une guerre sans merci à l’Elysée. En cause notamment : le fait que Claude Sérillon se soit "mêlé de la vie" intime de la journaliste de Paris Match.

Publicité
Interrogée par le Nouvel Obs il y a quelques mois à propos de sa mésentente avec certains proches de François Hollande, Valérie Trierweiler avait alors raconté une anecdote : "Un ministre du gouvernement voulait absolument que je l’admette dans ma délégation lors d’un déplacement présidentiel. Mais je ne l’aime pas, alors j’ai refusé".  

Vidéo : Valérie Trierweiler écarte violemment un journaliste

Publicité