Lors de son arrivée au palais de justice pour son procès, l’ancien ministre du Budget, assaillit par les journalistes, a violemment repoussé un photographe.

L’ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, était ce matin au Palais de justice de Paris pour son procès pour fraudes fiscales. En arrivant dans les couloirs du palais, il a été assailli par une meute de journalistes, assez insistants. Passablement énervé par ce tumulte et les caméras, il a alors violemment repoussé un journaliste photographe d’une main dans le visage.  

Ce n'était "pas une baffe"

Ledit photographe Olivier Lejeune, interrogé parPolka magazine, a voulu éclaircir un certain point en expliquant que oui, il a effectivement "pris sa main dans le visage", mais que ce n'était pas "une baffe" : "Je n'ai rien senti et je n'y ai pas fait très attention sur le moment. Je tiens à le dire : il ne me donne pas de baffe, comme tout le monde a déjà l'air de le penser. (...) Cahuzac voulait avancer. Je comprends. Un point c'est tout." Sujet clos.

Publicité
Jérôme Cahuzac comparaît depuis aujourd’hui, il est jugé pour avoir possédé un compte caché à l'étranger et pour avoir trompé le fisc français pendant plusieurs années. Il avait démissionné de son poste de ministre du Budget il y a trois ans, après avoir dit devant l’Assemblée qu’il n’avait pas de compte caché.

Vidéo sur le même thème : Sous une cohue de journalistes, Cahuzac imperturbable à l’ouverture de son procès

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité