Des confidences exclusives de l’ancien ministre du Budget sont attendues dans un livre sur l’affaire Cahuzac de l’historien Jean-Luc Barré à paraître courant 2016.

Depuis son évincement du gouvernement, Jérôme Cahuzac n’est pas sorti de son silence. Dans Dissimulations, le livre à paraître en 2016 de l’historien et éditeur Jean-Luc Barré, auteur des Mémoires de Jacques Chirac, l’ancien ministre du Budget se confiera pour la première fois sur l’affaire à l’origine de sa chute.

En attendant son procès qui devrait avoir lieu en 2016 pour avoir caché un compte en Suisse, Jérôme Cahuzac "ne fait rien" selon l’un de ses proches. Il y a quelques mois, son avocat Jean Veil a démenti les rumeurs selon lesquelles l’ex-ministre se serait reconverti dans l’immobilier de luxe. "C'est extrêmement difficile de survivre à une affaire pareille, a indiqué un autre proche au Figaro. C'est une épreuve politique, doublée d'une épreuve personnelle. Il essaye de faire face. Il est en phase de reconstruction. Ca prend du temps".

"A Paris, je faisais de l’ombre"

Publicité
Peu de temps avant l’été, Jérôme Cahuzac a convié pour un dîner quelque 300 soutiens à Villeneuve-sur-Lot, son ancien fief électoral. "J'ai payé le fait d'être trop brillant. A Paris, je faisais de l'ombre", a-t-il déclaré selon France Inter. Selon lui, sa chute n’est pas due à ses mensonges sur son compte caché mais à la jalousie qu’il inspirait.

Vidéo sur le même thème : Mélenchon sur Air France: "On n’a pas entendu Valls traiter Cahuzac de voyou" 

Publicité
Publicité