L’ancien ministre du Budget n’appartient officiellement plus au Parti socialiste. Le Bureau national a annoncé ce mardi l’exclusion définitive de Jérôme Cahuzac. Une décision prise à l’unanimité.

Cette fois-ci, c’est fini. La décision a été prise à l’unanimité par le Bureau national : Jérôme Cahuzac a officiellement été exclu du Parti socialiste. La direction du PS a publié ce mardi après-midi un communiqué. « Au regard de ses actes inacceptables pour un élu de la République et un membre du gouvernement, la détention de compte dissimulé à l’étranger pour frauder le fisc, et de ses mensonges au président de la République, à la représentation nationale et aux Français, Jérôme Cahuzac a porté gravement préjudice au Parti socialiste, et à ses principes ».

« La sanction la plus ferme »Après ses aveux la semaine dernière sur l’existence de son compte en Suisse, sa mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale, et le scandale qui secoue depuis le sommet de l’Etat, Jérôme Cahuzac, qui était entré au PS il y a plus de trente ans, ne fait donc plus partie de la famille socialiste. Une décision qui vient entériner les propos d’Harlem Désir, qui estimait la semaine dernière que « ses fautes, politique et morale » exigeaient « la sanction la plus ferme », et que l’ancien ministre du Budget « s’était exclu de fait du Parti socialiste ».

Publicité
12% d'opinions favorablesPour Jean-Marc Ayrault, la sanction doit même être plus sévère. Le Premier ministre indiquait il y a quelques jours que Jérôme Cahuzac devait « tirer toutes les conséquences de ce mensonge particulièrement grave […] et de ne plus exercer de responsabilités politiques quelles qu'elles soient ». Avec seulement 12% d’opinions favorables (baromètre Ifop-Paris Match publié ce mardi), il semble que les Français partagent également cet avis. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité