Invité ce matin par Le Talk Orange/Le Figaro, le président d'honneur du Front National a réaffirmé sa proximité avec l'humoriste controversé Dieudonné.

Capture Orange/Le Figaro

"J'ai avec Dieudonné des relations quasi familiales. Nous avons en commun des grand-mères bretonnes!". Voilà ce qu’a affirmé Jean-Marie Le Pen invité du Talk Orange/ Le Figaro. L’humoriste controversé avait déjà affiché sa proximité avec le président d’honneur du Front National en désignant Jean-Marie Le Pen parrain de sa fille.

Lire aussi : Marine Le Pen répond sèchement à son père

Interrogé par Yves Thréard, Jean-Marie Le Pen a indiqué ne pas être antisémite tout en se définissant "contre l’antiracisme". Il est également revenu sur la polémique de la quenelle qui pour lui n’est "pas un geste nazi". Voulant apaiser les relations tendues avec sa fille, il a soutenu qu’il souhaitait voir triompher Marine Le Pen en 2017. "Je me bats pour ça" a-t-il voulu faire savoir.

Publicité
Enfin, il n’a pas hésité à tacler ceux qui dans son camp ont critiqué ses propos sur "la fournée". Pas tendre avec son gendre Louis Aliot, le fondateur du parti frontiste a ainsi déclaré. "Je l’ai trouvé un peu léger, il était en vacances, il aurait dû y rester".    

 Vidéo sur le même thème : la crise du porc selon Jean-Marie Le Pen

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité