Le candidat malheureux à la présidentielle de 2012 s'est confié sur son handicap physique pour les besoins d'un livre entretien.

Candidat déclaré à l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon a pour l'instant une stratégie de communication particulière. En effet, après avoir invité des journalistes de Gala dans sa cuisine pour parler quinoa, le leader de gauche s'est confié sur son handicap d'enfance.

Le candidat malheureux à la présidentielle de 2012 s'est entretenu avec un journaliste de Marianne, Marc Endeweld, pour un livre, Le choix de l'insoumission, sorti ce vendredi.

A lire aussi Jean-Luc Mélenchon parle de son rapport au naturisme

Dans cet ouvrage repéré par Closer, le député européen explique avoir été malentendant à la naissance. 

Publicité
"J'étais malentendant de naissance. On ne l'a su que bien après. (...) Sur le moment, on disait de moi tout le temps : 'Il est dans la lune'. C'est-à-dire il n'est pas vraiment là. Et, en effet, je n'étais pas là. Parce que je devais me brancher sur la réalité. Participer à la réalité est un effort, il faut écouter, tendre l'oreille et, continuellement, chaque jour, chaque heure, chaque minute, reconstruire ce que les autres viennent de dire, parce que vous n'en avez capté qu'un mot, ou deux, ou trois, ça dépend des moments. Ou plus, il ne faut pas exagérer. Etre avec les autres, ça demande une discipline, un effort, c'est un acte volontaire. Vous, vous êtes avec les autres que vous le vouliez ou non. Pas moi."

A noter que que Jean-Luc Mélenchon avait déjà fait cette confidence dans "le Divan" de Marc-Olivier Fogiel, l'an dernier sur France 3

Vidéo sur le même thème : Jean-Luc Mélenchon s'est mis au régime

Publicité