Selon "France Inter", Jean-Luc Mélenchon devrait annoncer ce vendredi sa démission de la direction du Parti de Gauche. Il ne devrait toutefois pas quitter le mouvement.

Il y a un mois, le président du Parti de Gauche s’était dit "fatigué", laissant ainsi supposer la possibilité d’un retrait politique. Jean-Luc Mélenchon devrait cette fois-ci abandonner la co-présidence du Parti de Gauche mais sans pour autant quitter le mouvement, révèle France Inter. D’après un proche du député européen, cité par la radio, l’ancien membre du PS devrait faire son annonce ce vendredi à ses militants, réunis pour leur université d’été à Grenoble. Il devrait en outre annoncer la mise en place d’une "organisation plus collégiale", avance la station.

Limiter sa présence médiatique

Habitué aux éclats lors de ses interventions dans les médias, l’ex-candidat à la présidentielle chercherait surtout à prendre du recul et à s’extirper du bruit médiatique pour mieux se focaliser sur son objectif premier : la mise en place d’une Constituante pour une sixième République. C’est d’ailleurs dans un livre qui doit sortir en octobre prochain que Jean-Luc Mélenchon présentera ses grandes idées quant à l’instauration de cette nouvelle République.

Pour l’heure, le truculent co-président du Parti de Gauche cherche à "organiser son silence pour mieux faire émerger ses idées", explique l’un de ses proches.

Mettre un terme aux querelles

Publicité
Jean-Luc Mélenchon voudrait également mettre un terme à ses "affrontements stériles avec Marine Le Pen" et aux "interminables bisbilles avec le partenaire communiste" quand à la conduite à adopter vis-à-vis du parti socialiste, rapporte également France Inter.

> Vidéo sur le même thème : RMC Politique : Retrait de Jean-Luc Mélenchon en politique – 23/07

 

 

mots-clés : Parti de gauche, Quitte

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité