Jean-Louis Borloo, le président de l’UDI a récemment confié qu’il ne "vit pas bien" la manière dont il est caricaturé au travers de sa marionnette des Guignols.

Il le vit mal. Au cours d’un entretien accordé au mensuel Nordway, Jean-Louis Borloo, le président de l’UDI a déclaré qu’il n’aimait pas sa marionnette dans l’émission culte de Canal+, "Les Guignols". Pis, qu’il ne "vivait pas bien" cette caricature de lui. Et pour cause : son personnage est présenté comme ayant une hygiène douteuse, une mine fatiguée et un penchant pour l’alcool.

"C’est juste pour le plaisir de me brocarder""Ca a commencé il y a des années quand ils m’ont représenté comme une espèce d’inspecteur Columbo qui s’occupait des pauvres", a en effet expliqué l’ancien ministre de l’Ecologie avant de préciser que la production de l’émission a ensuite agrémenté sa marionnette d’une "bouteille de vin" pour en faire un "type sale et qui picole". Visiblement affecté par l’image qui est ainsi donnée de lui, l’ancien maire de Valenciennes a estimé : "Franchement, je ne pense pas que ce soit avec moi qu’ils augmentent leur audience parce que ce n’est même pas drôle…Y’a même pas de gag ou de situation inattendue… C’est juste le bonheur de me brocarder. Bon, bah voilà, c’est comme ça… ".

Publicité
"Moi, je ne la vois pas""A vrai dire, moi je ne la vois pas, mais ce sont mes amis, mes proches, ma famille (…) En plus, pour eux, cette image, c’est tellement absurde", a par ailleurs souligné Jean-Louis Borloo à propos de sa marionnette.  Désireux de ne pas se laisser davantage affecter par ce sujet, l’ex-ministre a conclu: "Plus j’avance dans la vie, plus je fais le tri de ce qui est important et ce tri me ramène plutôt vers Valenciennes que vers Paris".

 

Voici une vidéo de la marionnette de Jean-Louis Borloo aux Guignols : 

 

 
Publicité