Interrogé ce jeudi soir sur son logement social par David Pujadas, Alexis Corbière est sorti de ses gonds. Le député a assuré qu’il faisait les démarches nécessaires pour obtenir un nouvel appartement. 

Ce jeudi soir sur LCI, David Pujadas a piqué au vif Alexis Corbière lorqu'il est revenu sur la polémique du logement social du député.

Depuis plusieurs semaines, l’élu et sa compagne, Raquel Garrido, sont la cible de nombreuses critiques au sujet du HLM qu'ils occupent dans le XIIème arrondissement de Paris, et que le couple s’était engagé à libérer après les législatives. "Je suis exemplaire, bon sang. Je n'accepte pas qu'on salisse mon honneur", s’est offusqué Alexis Corbière, en désignant "une provocation indécente organisée contre la France Insoumise".

A lire aussi : Malgré leurs revenus, Raquel Garrido et Alexis Corbière habitent toujours dans un logement social

"Je ne refuse rien, je suis en train de partir"

Dans la foulée, Alexis Corbière a assuré, une nouvelle fois, qu’il allait déménager, en précisant qu’il avait trouvé un logement à Bagnolet, dans sa circonscription : "Je ne refuse rien, je suis en train de partir, je l'ai expliqué. En l'espace de trois-quatre mois, partir avec une famille de 5 enfants, c'est quand même un délai tout à fait raisonnable. Je suis entrain de me porter acquéreur".

En outre, l’Insoumis a indiqué faire les démarches nécessaires pour pouvoir emprunter de l’argent : "J’ai passé les mois de juillet et d’août à chercher un logement, j’en ai trouvé un. Je n'ai pas de fortune personnel, j'ai réuni de l'argent, je suis en train de faire des visites médicales parce que j'emprunte de l'argent".

Publicité
Enfin, Alexis Corbière a dénoncé le traitement médiatique que son parti subi depuis plusieurs semaines, en concluant : "C'est une chasse qui est menée ! Ce n'est pas moi qui suis visé, c'est la France insoumise, pour nous salir et j'en ai assez !"

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :