L’hebdomadaire Le Point a révélé jeudi des propos que Nicolas Sarkozy aurait tenus à l’égard de Marine Le Pen. Si le président de l’UMP affirme la "détester", il revendique aussi "le délit de sale gueule".

La guerre des mots semble déclarée entre Nicolas Sarkozy et sa rivale du Front National, Marine Le Pen. Et pour cause : depuis dimanche soir, jour des résultats du premier tour des départementales, tous les coups sont permis. Dans un indiscret paru dans son édition de jeudi, Le Point a rapporté les remarques virulentes délivrées par l’ancien chef d’État à l’encontre de Marine Le Pen. "Avec Marine Le Pen, c’est physique ! Je la déteste… Elle est épaisse", aurait-lâché avant de critiquer la voix de l’eurodéputée : "Et puis cette voix éraillée… On dirait un soudard !".

À lire aussi - Nicolas Sarkozy : sa dernière blague sur François Hollande

"La vérité c'est que je lui mets dix points dans la figure"

Nicolas Sarkozy est allé encore plus loin dans sa démarche. Après avoir critiqué ouvertement le physique de Marine Le Pen, en ajoutant qu’il revendiquait "le délit de sale gueule", le président de l’UMP a également établi une comparaison avec son père, Jean-Marie Le Pen. "Avec son père c’était différent. Marine Le Pen, s’est son père, sans la culture", aurait-il affirmé, avant de conclure : "Elle me tape dessus parce que la vérité, c’est que je lui mets dix points dans la figure. À son père en 2007 et à elle aussi en 2012".

Publicité
L’intéressée n’a pas tardé à réagir sur son compte Twitter. "Cet homme a été Président de la République et aspire à le redevenir… Pauvre France !", a-t-elle écrit au lendemain de la publication de l’hebdomadaire. Comme le souligne le JDD, l’actuelle présidente du Front National avait peut-être pris connaissance de ces propos plus tôt dans le semaine lorsque mercredi soir, lors de son meeting à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), elle a déclaré : "Nicolas Sarkozy refuse de débattre avec moi, il préfère m’insulter de loin, nous menacer, user d’intimidation".

À lire aussi - "Valls la fureur" ou comment Marine Le Pen surnomme Manuel Valls

Vidéo sur le même thème : Nicolas Sarkozy sur le plateau de Claire Chazal