Trois semaines après que Jacques Chirac a été hospitalité, son épouse, Bernadette a fait quelques confidences sur son état de santé, lundi soir au 20 heures de TF1.

Début décembre, Jacques Chirac était hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière (Paris). Une nouvelle qui avait de quoi inquiéter, l’état de santé de l’ancien président s’étant considérablement dégradé depuis son AVC en 2005, même si son entourage se voulait rassurant. Il n’y a "rien de grave", affirmait en effet sa fille, Claude, sans toutefois donner plus de précisions.

A lire aussi – Jacques et Bernadette Chirac : cinq secrets sur leur couple

"Quand on a épousé Jacques Chirac, il y a intérêt à être optimiste"Connues pour faire barrage autour de l’ex-chef de l’Etat, Claude et Bernadette Chirac s’étaient ainsi gardées de donner plus d’informations sur son état de santé. Et il aura fallu attendre le début de cette nouvelle année pour que l’ex-Première dame apporte enfin quelques précisions. Invitée mardi soir sur le plateau du 20 heures de TF1 pour parler de l’opération Pièces jaunes, elle s’est en effet laissée aller à faire confidences plutôt optimistes. "Il a été hospitalisé pour des examens complémentaires. Il était très fatigué, a expliqué Bernadette Chirac. Maintenant il est rentré. Nous avons fêté Noël ensemble en famille, le jour de l’an également. Je peux dire aux Français qu’il n’y a pas lieu de s’inquiète". Et madame Chirac d’ajouter : je suis "optimiste", "quand on a épousé Jacques Chirac, il y a intérêt à être optimiste".

Publicité
Quelques jours avant les fêtes de fin d’année, Le Parisien révélait que si Jacques Chirac avait pu quitter l’hôpital, il n’avait pas pu rentrer chez lui. Alors qu’il ne se déplacerait plus qu’en fauteuil roulant et que son domicile parisien n’est pas adapté, lui et son épouse aurait temporairement emménagé dans l’appartement d’un de leurs amis situé Quai Voltaire dans le 7e arrondissement de la capitale.

En vidéo sur le même thème - Bernadette Chirac parle de Jacques Chirac : "la retraite, c'est pas bon !"