L’ancienne Première dame se fait du souci pour la "santé pas très brillante" de son mari, aujourd’hui âgé de 82 ans.

Mardi, Bernadette Chirac est apparu seule aux obsèques de Charles Pasqua, mardi à Grasse dans les Alpes-Maritimes. Et ce n’est pas la première fois que l’ancienne Première dame se rend seule à un évènement. Au cours de ces derniers mois, les apparitions de Jacques Chirac ce sont faites de plus en plus rares. Et pour cause, sa santé le freinerait dans ses déplacements. Elle n’est "pas très brillante", a d’ailleurs déclaré son épouse lors du dernier adieu au parrain politique de son mari.

A lire aussi – Jacques et Bernadette Chirac : 5 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur eux

Une franchise que Bernadette Chirac a déjà adoptée sur ce sujet. "C’est quelqu’un de très énergique et très optimiste de nature", avait-elle confié au micro de Radio télévision suisse (RTS) en 2014, même s’il est possible qu’il ne se rende "pas compte à quel point sa vie a changé depuis l’AVC, deux ans avant sa retraite". Victime d'une AVC en 2005, Jacques Chirac a été hospitalisé à deux reprises l'année dernière à cause d'une "violente crise de goutte", selon son entourage.

Publicité
"C’est toujours le grand Chirac"Mais le discours de Bernadette Chiracdénote quelque peu de celui de Français qui, en vacances au Maroc, ont rencontré Jacques Chirac à une terrasse de café au printemps dernier. "Quand il a appris qu'on voulait prendre une photo, Jacques Chirac était ravi (…)C'est toujours le grand Chirac, très gentil et avenant. Il a pris un coup comme tous les gens de son âge, il a vieilli, oui. Il entend bien même si parfois il aime se faire répéter ce qu'on lui dit", avaient-ils raconté dans les colonnes du Parisien.

 Vidéo sur le même thème - Eté 2010, Jacques Chirac déjeune en terrasse à Saint-Tropez