France 2 diffusait dimanche un documentaire dans lequel Bernadette Chirac s’est livrée sans fard, évoquant même les infidélités répétées de son mari, Jacques. Découvrez comment l’ex-Première dame a surmonté la présence de ces autres femmes. 

Bernadette Chirac a tombé le masque. Dans "Chirac, mémoires d’une femme libre", le reportage diffusé dimanche après-midi sur France 2, les Français ont en effet eu droit aux confidences dans langue de bois de l’ancienne Première dame. Interrogée sur les infidélités répétées de son mari, Jacques, elle a raconté : "Les papillons tournaient autour de la lampe, hein. Et j’en ai eu, j’en ai eu des inquiétudes et des chagrins, même. Tous les hommes ont du pouvoir ou une très grosse fortune attirent les femmes".

A lire aussi Hospitalisation des Chirac : les vraies raisons

"J’étais quand même très amou¬reuse de mon mari"

Publicité
Mais si Bernadette Chirac semble aujourd’hui avoir pris de la distance avec ces histoires, elle s’est souvenu qu’ "au début, ça été dur". "Au début, j’ai eu beaucoup de chagrin. Puis après, je m’y suis faite. Je me suis dit que c’était la règle et qu’il fallait la subir avec autant de dignité que possible". Quant à l’idée de quitter Jacques Chirac ou de prendre un amant, l’épouse trompée a expliqué pourquoi elle avait renoncé : "Moi, j’aurais pu en faire autant, a-t-elle affirmé. Si j’avais rencontré un beau sportif, un beau musicien, ou un beau navigateur…Je ne l’ai pas fait parce que d’abord, je suis catholique pratiquante et je crois que la formation qu’on a reçue quand on était enfant est indélébile. Et ensuite, il faut dire la vérité, j’étais quand même très amoureuse de mon mari".

En vidéo - Jacques Chirac pris en flagrant délit de drague par Bernadette !

Publicité