Dans un entretien accordé au Figaro, Jacques Chirac apporte son soutien à Alain Juppé pour 2017. Une position qui est diamétralement opposée à celle de son épouse.

Au regard de la proximité entre les deux hommes, cela n’est pas très surprenant. Cité par Le Figaro de ce jeudi 2 octobre, Jacques Chirac apporte son soutien inconditionnel à Alain Juppé. "J’ai toujours su qu’Alain Juppé serait au rendez-vous de son destin et de celui de la France", a déclaré l’ancien président ajoutant : "peu des choses pouvaient me faire plus plaisir, pour moi-même, pour lui et surtout pour notre pays".

Lire aussi : Pour Bernadette Chirac, Alain Juppé "n'attire pas les gens"

Celui qui avait indiqué en 2012 avoir l’intention de voter pour François Hollande, évoque ses problèmes de santé qui l’empêchent de s’engager davantage aux côtés du maire de Bordeaux. "Si j’en avais l’énergie, j’aurais déjà réservé ma place, même petite, à son QG" a-t-il affirmé. Alors que l’épouse de ce dernier ne jure que par Nicolas Sarkozy, l’ancien président ne tarit pas d’éloges envers celui qu’il a toujours considéré comme "son dauphin de cœur" comme l’écrit Le Figaro.

En début de semaine en effet, Bernardette Chirac avait jugé Alain Juppé "très froid" et surtout incapable d’attirer les gens voire d’aller jusqu’au bout du duel qui l’opposera à Nicolas Sarkozy.

Publicité
Cette sortie de Jacques Chirac, si elle montre entre autres la relation privilégiée qu’il entretient avec "le meilleur d’entre nous", atteste également du peu de considération qu’il éprouve à l’égard de Nicolas Sarkozy.  

Vidéo sur le même thème  - Bernardette Chirac parle de Jacques Chirac : "La retraite c'est pas bon"