A deux ans de la prochaine élection présidentielle, Jacques Chirac ne s’en cache plus : il courra pour Alain Juppé. L’ex-chef d’Etat serait même prêt à donner de sa personne pour le voir gagner.

C’est le président le plus sympathique de la Ve République (selon un sondage Ifop pour Paris Match) mais aussi sans doute le plus serviable. En effet, Jacques Chirac est semble-t-il décidé à faire tout ce qu’il peut pour aider Alain Juppé à remporter la prochaine élection présidentielle. Aussi, a-t-il non seulement annoncé publiquement qu’il soutenait le maire UMP de Bordeaux, mais également déclaré qu’il serait prêt à lui prêter main forte. "S’il faut venir coller des enveloppes, je viendrai !", aurait-t-il récemment affirmé au député de Savoie Hervé Gaymard, rapporte Mariannecette semaine. Mias malgré sa bonne volonté, Jacques Chirac ne devrait pas avoir à s’occuper du courrier. "On ne fait plus ce genre de choses avec Internet", lui aurait gentiment répondu Hervé Gaymard.

Il y a quelques mois, et malgré son état de santé, l’ex-locataire de l’Elysée avait déjà confié au Figaro que, s’il "en avait l’énergie", il aurait "déjà réservé une place, même petite, à son QG (celui d’Alain Juppé)".

"Il est très froid, il n’attire pas les gens"

Publicité
Mais si Jacques Chirac se montre plein d’entrain pour soutenir Alain Juppé, son épouse, elle, court pour son adversaire Nicolas Sarkozy. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Bernadette Chirac ne mâche pas ses mots, quitte à être parfois blessante.

"Il est très froid, il n’attire pas les gens, les amis, les électeurs éventuels", a assuré l’ancienne Première dame en septembre dernier à propos du maire de Bordeaux.

Vidéo sur le même thème  : Quand Bernadette Chirac snobe Alain Juppé

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité