Isabelle et Patrick Balkany, le maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) sont mariés depuis bientôt quarante ans. Découvrez ou redécouvrez cinq anecdotes sur leur couple.

1/ Ils se sont rencontrés à un match de boxe

Patrick et Isabelle Balkany se sont rencontrés en 1975. Tous les deux assistaient alors à un match de boxe qui opposait alors Carlos Monzon à Gratien Tonna. Ils se sont mariés un an plus tard et ont eu deux enfants : Vanessa et Alexandre. Toujours ensemble près de quarante ans plus tard, le couple a toutefois traversé plusieurs tempêtes : déboires judiciaires et séparations.

2/ Patrick Balkany, le premier maire de France à…

Patrick Belkany a été élu maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) en 1983. Un poste qu’il a perdu en 1995 avant de le récupérer six ans plus tard. Depuis, il ne l’a plus quitté. En 1993, il a été le premier maire de France à faire installer des caméras de vidéosurveillance dans commune. Au départ celle-ci en comptait 31, puis rapidement 50 et même 100 à la fin de l’année suivante. Mais si Patrick Balkany a su se démarquer par son côté novateur, il l’a également fait pas sa gestion des dépenses. Levallois-Perret porte en effet le lourd titre de commune la plus endettée de France. Selon les chiffres communiqués par le ministère de l’Economie en 2014, cette ville se hissait sur la première marche avec un niveau d’endettement par habitant estimé à 9 129 euros.

3/ Avant de travailler avec son mari, Isabelle Balkany était journaliste

Isabelle Balkany, Smadja de son nom de famille, est issue d’une famille de commerçants. Elle a d’abord été journaliste pour le journal Combat dont son oncle était propriétaire avant de devenir directrice de la communication d’Europe 1 en 1968. Elle avait alors seulement 20 ans. Lorsque son mari a étté élu pour la première fois aux commandes de Levallois, Isabelle Balkany a été nommée responsable de la communication municipale. Et lorsque Patrick Balkany a fait son retour à la mairie de Levallois en 2001, son épouse est devenue sa première adjointe en charge de l’enfance, des affaires sociales et de la communication. Un poste qu’elle occupe toujours.

4/ Les coups de sang de Patrick Balkany

Mieux vaut ne pas chercher Patrick Balkany, sous peine de déclencher chez lui une colère noire. En février dernier, il s’en est violemment pris à un journaliste de BFM TV. Ce dernier l’avait questionné sur ses ennuis judiciaires, ce qui avait profondément agacé l’édile. "Monsieur j’en ai fini avec vous, quittez ma permanence. Cassez-vous (…) Je garde la caméra parce que vous nous faites chier", lui avait-il asséné. Son épouse avait même dû intervenir pour rendre la caméra au journaliste et s’excuser au nom de son mari. "Je suis désolé de m’être emporté", avait déclaré Patrick Balkany quelques jours plus tard.

5/ Patrick Balkany a été accusé de "viol avec arme"

Publicité
La réputation des Balkany est sulfureuse. En effet, leur nom a plusieurs fois été cité dans une affaire judiciaire ou une dans des scandales médiatiques. A deux reprises, Patrick Balkany a même été accusé de harcèlement sexuel. La première fois en 1996 par son ex-maîtresse qui l’accusait alors de "viol avec arme". La jeune femme de quinze ans sa cadette avait même porté plainte avant de finalement la retirer. En 2011, Marie-Claire Restoux, ancienne championne de judo et ex-suppléante de Patrick Balkany à l’Assemblée nationale.

Vidéo : Patrick Balkany s'emporte face à la caméra

Publicité
Publicité