Selon "Le Point", le Premier ministre a déclenché le plan de continuité du travail gouvernemental en raison des risques d’inondation. Le président serait à l'abri dans cette forteresse.

Que d’eau ! Que d’eau ! Depuis quelques jours, la capitale est en alerte crue à cause de la montée inquiétante de la Seine, gonflée par ses affluents en amont.

Alors que le niveau de l’eau devrait encore augmenter ce vendredi, pour tutoyer les 6 mètres au niveau du Zouave du pont de l’Alma, le Premier ministre a d’ores et déjà déclenché le plan de continuité du travail gouvernemental en cas de crue majeure de la Seine, révèle Le Point.

A lire aussiElysée : le train de vie de la présidence repart à la hausse

Ce dispositif a été mis en place par Nicolas Sarkozy lorsqu’il était président et prévoit, sur proposition du Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SDGSN), de déménager la présidence de la République, située rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris, dans le château de Vincennes. Le plan prévoit aussi de déménager les ministères dont la plupart sont situés au bord des quais de Seine.

Une architecture qui offre une sécurité maximale

"On en est pas encore au stade (de déménager). Pour l'instant, on veille à ce que tous les dispositifs soient prêts et que les différentes mesures puissent être appliquées pour assurer la continuité du travail gouvernemental. Cela consiste notamment à vérifier que le déménagement est possible, que les sites de repli sont prêts, et que le réseau de communication fonctionne en cas de crise", explique-t-on au SGDSN.

Publicité
Le château de Vincennes a été retenu en raison de son taux d’occupation relativement faible et de la sécurité maximale qu’offre son architecture. Tous les travaux nécessaires à l’accueil de la présidence et des services ministériels ont été achevés en 2010.

Vidéo sur le même thème : La mise au net: Le budget de l'Elysée a augmenté en 2015 - 27/05 

Publicité