Jérôme Cahuzac, le ministre du Budget a annoncé ce lundi qu’il faut trouver "six milliards d’euros de recettes" supplémentaires en 2014 afin de conserver "la stabilité fiscale" de la France.

Les impôts vont-ils augmenter ? Si Jérôme Cahuzac a soigneusement évité ce lundi de prononcer le mot qui fait frémir nombre de Français, le ministre du Budget a toutefois prévenu qu’il allait falloir se serrer la ceinture pour permettre au pays de garder une certaine "stabilité fiscale". Au micro d’Europe 1, il a indiqué qu’il fallait trouver "six milliards d’euros de recettes" supplémentaires en 2014. "Si nous ne faisons rien de plus en matière de fiscalité, l’année prochaine, il y aura 5 à 6 milliards d’euros d’impôts de moins", a-t-il en effet expliqué avant de souligner qu’en 2013 "c’est pour près de 5 à 6 milliards d’euros d’impôts qui ont été levés et qui ne le seront pas en 2014 car ces impôts ne pouvaient l’être qu’une seule année". Selon Jérôme Cahuzac, "la situation budgétaire de la France ne nous permets malheureusement pas de nous priver de 6 milliards d’euros de recettes".

Publicité
"Les prélèvements obligatoire sont déjà très élevés en France"Evitant d’employer le terme "impôts" et restant flou quant aux moyens à mettre en œuvre pour récolter cette somme, le ministre a également indiqué que "des économies dans les dépenses publiques sont inévitables, nous avons commencé à en faire, nous continuerons à en faire, non seulement au sein du budget de l’Etat mais au sein des opérateurs, au sein des différentes politiques publiques (…) Tout ceci a commencé a être évalué et faut dégager des économies à la suite de ces évaluations". Et d’insister : "Il y a ces évaluations qui doivent générer des économies et, par ailleurs, on ne peut se permettre d’avoir 6 milliards d’euros de recettes en moins par rapport à 2013. Il faudra donc ne pas confondre les deux sujets". Jérôme Cahuzac a par ailleurs estimé que "les prélèvements obligatoire sont déjà très élevés en France".

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité