Si l'élection présidentielle n'aura lieu que dans un an, le nombre de candidats ne cesse de croître au fil des jours. Parmi ces candidats, certains espèrent se faire remarquer par leur singularité.

François Asselineau

Après une carrière de haut fonctionnaire, François Asselineau fonde en 2007 l'Union populaire républicaine (UPR) et se présente à l'élection présidentielle en 2012. Toutefois, sa candidature n'obtient pas les 500 parrainages nécessaire. Son parti, l'UPR, se définit comme souverainiste, militant pour la sortie de l'UE, de la zone euro et de l'OTAN.

Publicité