Blague, bourde, lapsus, phrase choc… Planet.fr vous propose de revenir sur le mot ou la phrase qui a marqué la semaine.

La formule de la semaine est signée Alain Juppé. Le maire de Bordeaux l'a prononcée lors d'un déplacement en Haute-Marne. Mercredi à Saint-Dizier, le candidat à la primaire de 2016 a tenu une réunion pubique au cours de laquelle il a présenté son programme. Et parmi ses propositons phares, figure la réforme des retraites. "Soit les Français m'éliront et je le ferai. Soit ils ne m'éliront pas et ils se démerderont avec les retraites!", a-t-il lancé.

Sûr de lui, l'ancien ministre semblait toutefois avoir oublié comment la réforme des retraites qu'il avait engagée en 1995 avait été accueillie. Alain Juppé proposait alors d'allonger la durée de cotisatin de 37,5 à 40 annuités, ce qui avait provoqué des grèves gigantesques.

Publicité
Mais quelques minutes plus tard, la mémoire lui est comme revenue et le maire de Bordeaux a déclaré face à son public : J'espère que mes propos ne "seront pas twittés". Mais c'était sans compter sur les journalistes présents, lesquels ont aussitôt partagé cette phrase sur les réseaux sociaux.

"Jétais pas prêt, C'était une erreur", a -t-l ensuite concédé à propos de la réforme engagée dans les années 1990.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :