Comment François Hollande et Julie Gayet vivent-ils la relation qu’on leur prête ? Comment Ségolène Royal a-t-elle réagi en découvrant les révélations de Closer ? Comment le président envisage-t-il son avenir avec l’actrice ? Autant de questions auxquelles François Aubel tente de répondre dans le livre "Une intermittente à l’Elysée". Entretien.

Planet : Pourquoi avoir choisi d’écrire sur Julie Gayet ? François Aubel : "Il y avait autour d’elle un double mystère à percer. Il s’agissait de savoir qui elle est vraiment. Julie Gayet a certes 20 ans de carrière derrière elle et une cinquantaine de films à son actif mais avant les révélations de Closer, elle n’était n’était pas si connue que ça. Avec Soizic Quéméner (la coauteure du livre) nous avons donc voulu éclairer sa trajectoire, mais aussi dessiner en creux le portrait de François Hollande. Nous voulions savoir comment le président et l’actrice vivent leur relation.

Planet : Julie Gayet a-t-elle la grande influence qu’on lui prête sur François Hollande ? François Aubel : Son influence sur François Hollande est réelle et fantasmée. Il y a beaucoup de spéculations autour du rôle que joue Julie Gayet dans les nominations à des postes importants du domaine culturel. François Hollande a pourtant toujours le dernier mot. Il nomme d’ailleurs souvent des proches à lui. Prenez par exemple la présidence de la Réunion des musées nationaux-Grand Palais. Deux dossiers ont été déposés dans le bureau du président par Fleur Pellerin mais au final, il n’en a retenu aucun. A la place, il a préféré Sylvie Hubac, son ancienne directrice de cabinet.

Une chose est cependant certaine : Julie Gayet contribue à élargir le cercle de François Hollande. Et en ce sens, c’est plutôt lui profite de son influence que l’inverse. L’actrice sert véritablement d’émissaire au président. Elle l’aide à chercher des appuis dans la culture, auprès de gens qui ont la voix qui porte et ce, en vue de 2017. Au-delà de son cercle, Julie Gayet a également un ‘pedigree’ qui intéresse François Hollande. Le 18 juin dernier, lors de leur première apparition à un évènement officiel, l’actrice incarnait ainsi, de par son grand-père paternel qui a été compagnon de la Libération, une histoire familiale française.

Planet : Peut-on espérer que François Hollande se décide un jour à officialiser leur relation ? François Aubel : François Hollande est polytraumatisé sentimentalement. Valérie Trierweiler a été dévastatrice pour son image. A cause d’elle, il a été obligé de se justifier devant les Français. Quant à son livre, il a provoqué une véritable déflagration dans son mandat. Désormais, le président ne veut plus du tout entendre parler de Première dame. Et en quelque sorte, il tue ainsi ce rôle.

En effet, le président pourrait clairement dire qu’il n’a pas envie d’avoir une Première dame officielle. Ce serait même un gage de modernité. Mais il ne le fait pas. A la place, il ne dit rien et transforme ça en un non-dit. Mais cette situation ne lui déplaît pas, ni à Julie Gayet d'ailleurs. Cette dernière a accepté les règles du jeu et tous les deux s’en amusent désormais.

Planet : Jusqu’où pourront-ils aller comme ça ? Pensez-vous que les choses changeront en 2017 ?François Aubel : Julie Gayet a confié un jour à ses proches qu’en 2017 elle reprendrait ‘une vie normale’. Mais elle se trompe. Plus rien ne sera plus jamais normal pour elle. Elle a quand même été la personnalité la plus recherchée sur Google en 2014… ‘J’ai prix un canon dans la gueule’, a-t-elle également lâché à propos des révélations de Closer cette année-là. Depuis la sortie de ce numéro, Julie Gayet ne fait plus partie du ‘commun des mortels’ : elle a été menacée, ses faits et gestes sont scrutés. Actuellement, l’actrice joue le rôle de sa vie. Mais si on devait faire une affiche de ce film, son nom ne pourrait pas apparaître dessus, en tous cas, pas au centre. Et même si François Hollande se présente dans un an, Julie Gayet sera certes présente pour lui mais elle ne fera pas officiellement partie du comité de soutien. Elle agira en coulisses. Un comble pour une comédienne !

Publicité
Planet : Les relations de Ségolène Royal avec Julie Gayet sont-elles meilleures que celles qu’elle entretenait avec Valérie Trierweiler ?François Aubel : Ségolène Royal n’est pas mécontente de voir Julie Gayet dans le paysage. Elle était au courant de leur relation avant la sortie du fameux Closer mais n’a rien dit et a contenu sa joie à l’idée de voir Valérie Trierweiler ‘répudiée’. Le départ de la journaliste lui a permis de revenir en majesté sur le devant de la scène politique. Et puisque Julie Gayet est une ‘Fist lady clandestine’, la ministre peut, elle, jouer la ‘Première dame d’apparat’. On ne sait pas exactement quelle est la nature de leurs relations. Je pense que toutes les deux se tolèrent car aucune ne fait de l’ombre à l’autre. A la différence de Valérie Trierweiler, Julie Gayet a compris que pour survivre en Hollandie, il fallait rester dans l’ombre".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :