Suite à la parution d'un livre-entretien avec des journalistes, l'ancienne Première dame en a profité pour révéler un SMS que lui aurait envoyé son ex-compagnon en guise de preuve.

Si le président de la République avait peut-être oublié Valérie Trierweiler, ce n'est pas le cas pour elle... Celle-ci vient de publier sur Twitter un SMS qui devrait ternir encore plus l’image du chef de l'Etat.

A lire aussi - Valérie Trierweiler : sa nouvelle vacherie à François Hollande

La journaliste de Paris Match, âgée de 51 ans et qui a partagé sa vie avec François Hollande entre 2005 et 2014, est revenue sur l’expression plus que douteuse qu’aurait sortie le président en 2005. Présent lors d’une manifestation en Corrèze, il aurait qualifié les habitants de "sans-dents". 

Un épisode troublant déjà révélé par Valérie Trierweiler, dans son livre Merci pour ce moment. "Il s'est présenté comme l'homme qui n'aime pas les riches. En réalité, le président n'aime pas les pauvres. Lui, l'homme de gauche, dit en privé : 'les sans-dents', très fier de son trait d'humour", avait lâché la journaliste.

La date et l’heure du SMS révélé

Une accusation mensongère pour François Hollande, qui s’était défendu peu après auprès de L’Obs. "Cette attaque sur les pauvres, les démunis, je l’ai vécue comme un coup porté à ma vie tout entière [...]. Je ne veux pas qu'on puisse dire ou écrire que je me moque de la douleur sociale, car c'est un mensonge qui me blesse", avait-il commenté.

Publicité
Sauf que sur son compte Twitter mercredi, Valérie Trierweiler a publié le contenu d’un SMS que lui aurait envoyé François Hollande en 2005. Il était alors Premier secrétaire du Parti socialiste, et encore officiellement en couple avec Ségolène Royal. Les internautes n'ont d'ailleurs pas manqué l'occasion de se moquer à nouveau de la journaliste.

Vidéo sur le même thème : Valérie Trierweiler a-t-elle vraiment changé ? Notre vidéo Avant/Après

Publicité