Le président socialiste vient à nouveau de battre son record d’impopularité avec seulement 4% des Français qui le soutiennent. Un score qui semble d’autant plus catastrophique qu’il est obtenu six mois avant la prochaine présidentielle. Mais les prédécesseurs du socialiste ont-ils fait mieux, pire ? Retour. 

©AFP

François Hollande et son nouveau record d’impopularité

 

La dernière étude Ipsos-Cevipof pour Le Monde indique que seulement 4% des Français valident aujourd’hui l’action du président de la République et que 9 à 13% voteraient pour lui au premier tour de la présidentielle de 2017. Les résultats montrent également que 70% des sondés ne sont pas satisfaits de lui et que 26% ne sont "ni satisfaits, ni insatisfaits". Un coup de massue pour le chef de l’Etat qui entretient toujours le mystère sur ses intentions.

Publicité
Inédits pour un président sortant, ces résultats pousseraient même la majorité à envisager dès maintenant "à haute voix d'apporter son soutien à un candidat alternatif", souligne LCI. En effet sous la Ve République, jamais avant François Hollande un président sortant n’avait été aussi bas dans les sondages…