Invité de l’émission Mots croisés pour débattre de l’affaire Tapie, Henri Guaino a fait des révélations surprenantes, qui n’ont pas manqué de faire bondir les autres invités.

Invité lundi soir de l’émission Mots croisés sur France 2, Henri Guaino est venu débattre de l’affaire Tapie. Alors que l’arbitrage dont a bénéficié l’homme d’affaires est aujourd’hui remis en cause et examiné par la Cour de justice de la République, la question d’un éventuel remboursement de la part de Bernard Tapie a été soulevée ces derniers jours. Si l’arbitrage venait à être annulé, Bernard Tapie devra-t-il rembourser les 400 millions qu’il a touchés ? laurent Mauduit, journaliste de Médiapart, se demande lui si Bernard Tapie n’aurait pas dans cette affaire bénéficié de largesses fiscales.

« Pourquoi vous ne dites pas : si Claude Guéant a effacé les impôts de Bernard Tapie, ce n’est pas conforme à ma conception de l’égalité des citoyens devant l’impôt ? » demande le journaliste à l’ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy. Et la réponse d’Henri Guaino ne manque pas de surprendre : « On mélange tout, laissons les impôts de côté. Pardon, mais toutes les fortunes de France négocient leurs impôts, vous le savez parfaitement » réplique-t-il. « Mais c’est  vrai » insiste-t-il devant l’indignation de Corinne Lepage et Karine Berger.

Publicité
« Il faut dire la vérité, dans les histoires d’héritages, dans des problèmes particuliers, on négocie avec l’administration fiscale. C’est une règle connue » a réaffirmé Henri Guaino à la fin de l’émission. Des propos qui n’ont pas manqué de susciter de nombreuses réactions, sur les réseaux sociaux, mais aussi dans la classe politique. « A aucun moment nous n’avons négocié les impôts. A aucun moment » a indiqué mardi matin Valérie Pécresse sur le plateau de i>Télé. « En revanche, il peut y avoir des contestations fiscales sur l’interprétation de la loi fiscale, mais c’est à peu près tout » a-t-elle précisé.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité