Alors que Roselyne Bachelot a réagi à l'affaire Guéant estimant qu'il était "soit un menteur, soit un voleur", Henri Guaino a virulemment critiqué ses propos. Découvrez ce qu'il a dit.

L’ex-conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, a récemment fait une sortie quelque peu musclée à propos de Roselyne Bachelot. Le désaccord fait suite à l’affaire Guéant révélée par le Canard enchaîné. D'après l'hebdomadaire satirique, l’ex-ministre de l’Intérieur aurait reçu un demi-million d’euros d’origine inconnue.

"Elle ferait mieux de faire le clown en télévision"Sur le plateau de D8, Roselyne Bachelot était arrivée à la conclusion que dans cette affaire, son ex-collègue Claude Guéant était "soit un menteur, soit un voleur". Ce commentaire à fortement déplu à Henri Guaino. Le député des Yvelines a été en effet amené à réagir sur Public Sénat. Et le député n'a pas mâché ses mots expliquant qu’il se passerait volontiers des dires de l’ex-ministre de la Santé qui co-présente le journal sur D8.

Henri Guaino a d’ailleurs fait preuve de rhétorique dont lui seul semble avoir le secret en déclarant : "C'est marrant, elle dit que c'est un voleur et elle a accepté de siéger avec lui dans le même gouvernement, elle s'est roulée par terre pour être ministre jusqu'à la dernière seconde". Le député  a ajouté que "tout cela est d'une indécence... Elle  (Roselyne Bachelot) incarne pour moi l'absolue indécence en politique. Elle ferait mieux de continuer de faire le clown à la télévision."

Publicité
C’est ainsi sèchement qu’Henri Guaino a défendu Claude Guéant autour de cette affaire qui a fait beaucoup réagir, notamment Nadine Morano. Cette dernière a d’ailleurs remis en cause le principe de séparation du pouvoir judiciaire de l’exécutif. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :