Gérard Dalongeville, l’ancien maire PS d’Hénin-Beaumont, vient d’être condamné à 4 ans de prison, dont 3 fermes, pour détournement de fonds.

© AFP

Le verdict vient de tomber. Gérard Dalongeville, l’ancien maire PS d’Hénin-Beaumont, poursuivi pour détournement de fonds publics, vient d’être condamné par le tribunal correctionnel de Béthune à 4 ans de prison, dont 3 ans de prison ferme, et 50 000 euros d’amende.

Maire d’Hénin-Beaumont de 2001 et 2009, Gérard Dalongeville était poursuivi pour détournement de fonds publics, faux et usage de faux, favoritisme et corruption. Accusé d’avoir mis en place avec son ancien premier adjoint chargé des finances, Claude Chopin, un système de financement occulte basé sur des fausses factures en 2006 et 2009, l’ancien édile comparaissait avec vingt autres personnes. Au total, ce sont pas moins de 4 millions d’euros qui auraient été détournés au profit  de soit-disant sociétés, lesquelles n’ont jamais honoré les prestations concernées.

Publicité
La ville d’Hénin-Beaumont avait demandé 6 millions d’euros de dommages et intérêts. A 42 ans, Gérard Dalongeville, qui a déjà effectué 9 mois de détention préventive, va donc devoir retourner en prison.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité