Dès qu'il en a l'occasion, Laurent Wauquiez n’hésite pas à se moquer de Nathalie Kociusko-Morizet et de sa fixation d’avoir un bureau plus grand que le sien.

Laurent Wauquiez n’est jamais à court d’une bonne blague pour se sortir de situations embarrassantes, comme celle sur sa bataille avec NKM pour le titre de numéro 2 de l’UMP.

Nicolas Sarkozy a ainsi nommé Laurent Wauquiez secrétaire général du parti. Et pour ne pas s'attirer les critiques concernant sa nouvelle ligne politique, il a désigné Nathalie Kociusko-Morizet, figure de la droite modérée, vice-présidente de l'UMP.

A lire aussi : Wauquiez-NKM : une querelle de bureau au centimètre près

Mais en plein cœur d’une guerre de centimètres carrés avec la vice-présidente de l’opposition, le secrétaire général n’a pas hésité à lancer une petite boutade à l’encontre de sa collègue.

"Si c’est le prix du rassemblement, je suis même prêt à laisser ma gomme et mes crayons de couleur !", a-t-il répondu au Figaro le 12 décembre dernier.

La formule gagnante

Une bonne blague qu'il ne s'est privé de réutiliser sur Europe 1, dimanche. Interrogé sur l’organigramme de l’UMP dans lequel Nathalie Kociusko-Morizet le devance, il a de nouveau lancé : "Je trouve ça mignon comme mise en page. Comme j’ai dit, je suis même prêt à laisser mes crayons de couleur."

Publicité
Une boutade qui n’efface cependant pas son agacement face à cette polémique des bureaux. Selon ses proches, elle viendrait uniquement du camp adverse. Laurent Wauquiez ne souhaiterait pas donner le change à ces "chamailleries", son entourage martelant que pour lui, seul le travail compte.

A voir sur le même thème : Laurent Wauquiez : "Nicolas Sarkozy n'est pas un sauveur mais un leader"

Publicité
Publicité