Le Parisien consacre ce lundi plusieurs pages à "Fleurette", une retraitée qui soutient mordicus François Hollande malgré les mauvais sondages d’opinion. Une groupie qui rappelle Sylvana Farago, celle qui se revendique comme la "fan n°1" de Nicolas Sarkozy. 

"Un grand homme" qui "se donne du mal" ou encore quelqu’un "qui a le cœur sur la main". Voici les termes employés par les membres du groupe du soutien au président socialiste "Les tulipes de Hollande" sur Facebook. Crée en 2001, ce groupe rassemble aujourd’hui plus de 5 000 personnes, dont "Fleurette", rapporte Le Parisien ce lundi. "Chaque jour ou presque", la retraitée qui se cache derrière ce pseudonyme "pianote sur Internet pour mettre un peu de baume au cœur du président", écrit le quotidien. En effet, alors que le chef de l’Etat détient le triste record du président le plus impopulaire de la Ve République et que les derniers sondages l’annoncent perdant en 2017, des irréductibles croient encore en ses chances pour l’année prochaine. "Les sondages, je n’y crois pas !", affirme "Fleurette". "La France était dans un état lamentable en 2012. Hollande a pris le taureau par les cornes ! Il aurait dû aller plus loin, mais il a fait ce qu’il pouvait", peste-elle-même dans les colonnes du quotidien.

"Je le fais avec le coeur parce que c'est un grand homme"

A lire aussi –Nicolas Sarkozy : qui est Sylvana Farago, sa fan n°1 ?

Un discours et manière de faire qui ne sont pas sans rappeler Sylvana Farago. Retraitée elle aussi, elle ne tarit pas d’éloge à propos de son politique préféré : Nicolas Sarkozy. En tout, cette dynamique quinquagénaire qui se fait appeler "Nelly" alimente deux réseaux sociaux et trois blogs avec la moindre actu sur l’ancien président, rapportait Le Parisien il y a deux mois. "C'est un énorme travail. Mais je le fais avec le coeur parce que c'est un grand homme, très méritant", lui avait confié la groupie, assurant même consacrer "presque toute sa vie" au mari de Carla Bruni. A cette époque, la "fan n°1" de Nicolas Sarkozy était sur un petit nuage : ce dernier venait de lui passer un coup de fil pour la remercier de son soutien sans faille. 

Publicité
Une situation qui amuserait François Hollande. "ll a son fan club. Ce n’est pas un chanteur aussi populaire que par le passé, mais il a ses groupies !", aurait-il lâché en petit comité à propos de son rival de 2012, oubliant manifestement qu’il en a lui aussi. D’ailleurs, et toujours d’après Le Parisien, "Fleurette" se tient prête si jamais le président socialiste souhaite un jour l’appeler.

En vidéo - La déclaration d'amour d'une militante à Nicolas Sarkozy : "Je t'aime passionnément"