Même en vacances, les membres du gouvernement occupent le terrain. Certains sont même tellement présents qu’on en oublierait presque qu’ils ne sont pas censés travailler. Le grand gagnant est sans aucun doute Manuel Valls, sur tous les fronts depuis une semaine.  

© AFP

« Se montrer ». François Hollande avait donné ses instructions à ses ministres avant qu’ils ne partent en vacances. Donner l’image d’un gouvernement « mobilisé », tel était le souhait du chef de l’Etat, qui ne s’accorde d’ailleurs, lui, non pas deux mais seulement une semaine de repos cet été. Un message visiblement reçu cinq sur cinq dans certains ministères, si l’on en croit l’(hyper)activité de leurs responsables.

Manuel Valls, l'hyper-ministreHyper-actif, Manuel Valls l’est sans aucun doute. En vacances dans les Alpes-Maritimes, le ministre de l’Intérieur donne le sentiment d’être partout. Réaction sur les noyades en série, intervention sur les braquages à Cannes, déclarations sur le port du voile à l’université, interviews dans les journaux locaux… Manuel Valls est sur tous les fronts. Le Lab d’Europe 1 lui a d’ailleurs décerné la première place de son « baromètre de l’activisme estival » et le Parisien l’a rebaptisé « Valls le zélé ». Certains lui reprochent même de mettre sa vie personnelle en scène (en référence à l’article de Paris Match, où l’on voit une photo du ministre de l’Intérieur embrasser sa compagne à pleine bouche s’étaler sur une double page). Une attitude qui n’est pas sans rappeler celle de Nicolas Sarkozy en son temps.

Publicité
Etre ou ne pas être en vacancesSur le podium des ministres hyper présents, on trouve également Christiane Taubira. Il faut dire que la ministre de la Justice a été rattrapée durant ses vacances par l’affaire des délinquants libérés faute de place de prison. Frédéric Cuvillier, ministre des Transports, plus discret d’ordinaire, occupe lui aussi le terrain. Si ses nombreux déplacements ne sont pas toujours relayés par la presse, le ministre compense ce manque d’exposition en twittant à tout-va. Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée aux Français de l’étranger), fait elle aussi preuve d’une étonnante présence dans les médias : en une semaine de vacances elle a donné quasiment autant d’interviews qu’en un an. A l’inverse, d’autres ont quasiment disparu des radars. A peine a-t-on noté un ou deux tweets de Cécile Duflot. Quant à Benoît Hamon, Vincent Peillon  ou encore Najat Vallaud-Belkacem, ils sont presque portés disparus…

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité