En un an, les effectifs des cabinets ministériels ont augmenté de 7,4%. Des bureaux qui comptent toutefois moins de personnels que sous le gouvernement Fillon.

© AFP

La deuxième année du gouvernement de Jean-Marc Ayrault connait une hausse des effectifs des cabinets ministériels. Bien que ce chiffre soit moins important que celui sous le gouvernement Fillon, il ne correspond pas aux consignes données par le Premier ministre.

Au 1er août, le gouvernement Ayrault était composé de 565 conseillers. Les 38 cabinets ministériels (Matignon compris) ont alors augmenté leurs effectifs de 7,4% par rapport à août 2012. Cela "s’explique par la constitution progressive des cabinets au cours de l’année", selon le document annexé au budget 2014 récemment mis en ligne. En effet, en août 2012, les ministres du nouveau gouvernement, au pouvoir depuis moins de deux mois, n’avaient pas encore entièrement constitué leurs équipes. Les effectifs des cabinets ministériels n’étaient donc pas au complet.

Des conseillers moins nombreux que sous Fillon

Le gouvernement justifie ces chiffres. Ainsi, les effectifs "demeurent inférieurs de 5,5 % à la moyenne de la période précédente (2007-2011) et de 13 % par rapport à la deuxième année de la législature précédente (2008)", indique le document ­budgétaire.

En 2008, le gouvernement Fillon comptait lui 652 conseillers, soit à peu près 100 conseillers de plus qu’aujourd’hui. Ce nombre élevé avait valu plusieurs rappels à l’ordre à l’ancien gouvernement. Ce dernier avait alors réduit ses effectifs, passant à 511 conseillers, soit 10% de moins qu’actuellement.

Un effectif pas respecté

Jean-Marc Ayrault avait pourtant été clair à ce sujet : les ministres de plein exercice devaient posséder 15 membres de cabinet, et les ministres délégués, 10.

Publicité
Or le gouvernement Ayrault n’est pas constitué ainsi : les ministres des Affaires étrangères, de la Santé, de la Culture, et de l’Intérieur comptent ainsi 16 collaborateurs au lieu de 15. A Bercy, Pierre Moscovici en compte 21, tandis qu’Arnaud Montebourg s’appuie sur 18 collaborateurs et Bernard Cazeneuve 16. A l’Emploi, le cabinet de Michel Sapin compte 20 conseillers.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :