Le Canard Enchaîné a révélé ce mercredi que le cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de l’Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, bénéficiait de cinq cuisiniers et ce, alors que le cabinet ne compte que 10 personnes. Plus de détails.

©AFP

Geneviève Fioraso a-t-elle un appétit gargantuesque ? Le Canard Enchaînée a révélé ce mercredi le recours à 5 cuisiniers par le cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de l’Enseignement supérieur.

• Lire aussi : Cuisine "dégueulasse" à l'Elysée : le chef répond à Nicole Bricq, qui se serait excusée

Une ex-ministre bon vivant ?

Alors que Geneviève Fioraso a été rétrogradée au poste de secrétaire d’Etat dans le gouvernement Valls, il semblerait que l’ancienne ministre socialiste ait décidé de compenser en améliorant fortement la vie au bureau. Selon l’hebdomadaire satirique, cette rétrogradation serait "une potion difficile à avaler" pour Geneviève Fioraso. Ainsi deux cuisiniers ont été récemment recrutés par le cabinet portant à cinq le nombre de personnes en charge des repas de travail de la secrétaire d’Etat de Benoît Hamon. Ce recrutement tombe d’autant plus comme un cheveu sur la soupe car "du point de vue des ressources humaines comme du budget, c’est n’importe quoi", a confié au Canard un membre du Secrétariat général du gouvernement.

Une information qui n’a pas été démentie, explique le Canard Enchainé, étant donné qu’une conseillère du cabinet a assuré avoir agi "à la demande des personnels", afin de préparer un "tuilage" pour le départ de l’un d’entre eux.

Publicité
En mars dernier, l’ex-ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq avait, quant à elle, qualifié la nourriture servie à l’Elysée pour le diner d’Etat franco-chinois de "dégueulasse". Une place au gouvernement donnerait-elle des goûts de luxe ? 

A voir sur ce thème : Manuel Valls blague sur les couacs du gouvernement

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité