Lors de son intervention dans l’émission "Dialogues citoyens", jeudi 14 avril, François Hollande a essuyé, sans réagir, quelques attaques frontales de la part de la journaliste. Découvrez  la raison de son silence.

Invité jeudi dernier dans l’émission Dialogues citoyens, sur France 2, François Hollande s’est trouvé confronté aux questions des Français ainsi qu’à celles de David Pujadas et Léa Salamé.

Cette dernière a d’ailleurs été particulièrement véhémente avec le président. Par deux fois, la journaliste lui a lancé une pique provocatrice.

La première lorsque le chef de l’Etat a affirmé que la France et l’Allemagne avaient la même politique d’immigration. Et Léa Salamé de s'exclamer : "C’est une plaisanterie ?". La seconde lorsque la journaliste a affirmé que la déchéance de nationalité resterait une "tâche morale" du quinquennat.

Dess petites remarques, auxquelles le président n’a pas réagi. Une passivité que lui reprocheraient certains de ses proches d’après le Canard Enchaîné. "Ce n'est pas mon rôle de taper sur les journalistes", leur aurait répondu François Hollande.

A lire aussi- Léa Salamé : pourquoi elle a été choisie pour faire face à François Hollande

"Il aurait dû la moucher"

Publicité
Une absence de réaction que déplore également le Premier ministre, Manuel Valls. "Sur la déchéance, il aurait dû la moucher en lui répondant : 'Qui êtes-vous pour me parler de tâche morale, alors que plus de 80% des Français étaient favorables à cette mesure, y compris ceux de gauche'", aurait-il déclaré, selon le Canard enchaîné.

Vidéo sur le même thème : Léa Salamé épingle François Hollande sur le chômage des jeunes

Publicité