François hollande devrait s’octroyer quelques jours de repos à l’occasion de fêtes de fin d’année. Mais état d’urgence oblige, le président ne devrait pas s’éloigner de la capitale ni s’absenter trop longtemps de ses dossiers.

Depuis qu’il a été élu président de la République, François Hollande a toujours été très clair concernant ses congés et ceux des ministres. S’il n’est pas contre quelques jours de repos, il impose en revanche une durée limitée et surtout, une distance à respecter. Pendant les vacances d’été ou les fêtes de fin d’année, les ministres et le chef de l’Etat pouvaient ainsi s’octroyer quelques jours de répit mais à condition de ne pas s’éloigner à plus de deux heures de Paris. L’objectif : qu’ils puissent regagner Paris rapidement en cas de problème. Quelques exceptions ont toutefois accordées. Christiane Taubira a par exemple été autorisée à s’envoler en Guyane, d’où elle est originaire, pour retrouver ses proches à Noël.

Où va-t-il réveillonner ? De son côté, François Hollande est toujours resté dans l’Hexagone. Pendant les premières années de son mandat, le président restait soit à l’Elysée ou bien rendait visite à la famille de son ex-compagne, Valérie Trierweiler, à Angers. Mais depuis qu’ils se sont séparés, François Hollande ne quitte plus la région parisienne. Aussi, et alors que cette année l’état d’urgence a été enclenché, il risque une fois encore de réveillonner à l’Elysée ou à la résidence de La Lanterne à Versailles (Yvelines). Le site de l’Elysée indique qu’il n’y a rien d’inscrit à son agenda entre ce jeudi 24 décembre et dimanche 27. De quoi laisser penser que dès lundi François Hollande se sera remis au travail, même si entre-temps il n’aura certainement pas vraiment abandonné ses dossiers.

Publicité
Toutefois, François Hollande pourrait aussi décider de descendre dans le sud. Le chef de l’Etat possède en effet une villa de 130 m2 à Mougins dans les Alpes-Maritimes. Il pourrait également aller réveillonner au château que possède la famille de sa prétendue compagne, Julie Gayet, dans le Gers. Après tout, le bruit court qu’il y aurait déjà été reçu pendant l’été 2014.

Vidéo sur le même thème : Première apparition de Julie Gayet lors d’un déplacement officiel de François Hollande 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité