François Hollande fêtera ce week-end, avec Jean-Marc Ayrault ainsi que huit autres membres du gouvernement, le premier anniversaire de son quinquennat. Dans un  contexte de crise, le chef de l’Etat serait consterné d’apprendre que ses ministres partent "en week-end en tongs."

Le Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS) organise les 4 et 5 mai prochain un week-end de rassemblement à Soustons, dans les Landes, afin de fêter la première année du quinquennat de François Hollande. Sont bien sûr invités les principaux acteurs du gouvernement. Jean-Marc Ayrault et huit autres ministres sont donc attendus à la fête. Samedi 4 mai, la Garde des Sceaux Christiane Taubira, accompagnée de Najat Vallaud-Belkacem, Benoît Hamon, Valérie Fourneyron, François Lamy et Alain Vidalies, participeront aux tables rondes organisées par les jeunes socialistes. Le dimanche, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, entouré lui de Kader Arif, Guillaume Garot et du premier secrétaire du PS, Harlem Désir, animeront le meeting de clôture.

Publicité
Mais l’ambiance n’est visiblement pas à la fête dans tous les esprits. A l’Elysée, ce rassemblement est loin de faire l’unanimité. Un proche de François Hollande aurait en effet déclaré : "On va voir quoi ? Des ministres se promenant en tongs à la plage et faisant la fête en pleine crise ?" rapporte l’Express. Dans le contexte actuel, le pays étant en pleine crise (économique, de confiance, etc…), c’est sans doute l’organisation de festivités elle-même qui pose réellement problème, plus que le fait que certains ministres risqueraient de débarquer "en tongs".

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité