Dans deux mois, le président de la République quittera ses fonctions. Il s'installera alors dans des bureaux à Paris mis à la disposition par l'Etat.

Dans deux mois, François Hollande tirera sa révérence. Le président de la République, qui a décidé de ne pas se représenter, quittera l'Elysée à l'issue de l'élection présidentielle. 

A lire aussi "François Hollande, le mal-aimé" : comment sa popularité a chuté

Comme tout ex-président, celui-ci bénéficiera de nombreux avantages, dont des bureaux dans Paris mis à disposition par l'Etat.

C'est François Hollande qui a choisi les lieux

Selon Le Point, c'est François Hollande qui a choisi lui-même les lieux, "après avoir exploré différentes pistes". Il a finalement choisi les bureaux du 119, rue de Lille, à Paris. Or, ces lieux ne sont pas inconnus : ils ont été attribués depuis 2007 à Jacques Chirac. 

Publicité
Mais comme l'écrit l'hebdomadaire, l'ancien président de la République, très affaibli, "a été contraint, à l'automne 2016, de quitter définitivement ces locaux de 200 mètres carrés situés à deux pas de l'Assemblée nationale".

Vidéo sur le même thème : Anne Sinclair balance sur François Hollande dans C à vous