Selon "Le Point", le président de la République raille la position des frondeurs et les invite à livrer un combat plus franc.

Alors que la majorité est divisée sur la position à adopter concernant la politique de François Hollande et Manuel Valls, le président de la République prend acte de cette division. En cause, "les frondeurs" qui ne manquent pas une occasion de critiquer certaines mesures du gouvernement jugées contraires aux principes de la gauche.

>>Lire aussi : Gaza : le message d’Eric Cantona adressé à François Hollande

Selon des propos rapportés par Le Point et repérés par nos confrères du Lab, le chef de l’Etat a donc, en privé, averti ces parlementaires rebelles : "Quand on fait la fronde, on doit gagner la guerre".

"Sa petite fronde et sa petite guerre"

Le chef de l’Etat moque ainsi la méthode de l’abstention adoptée par les frondeurs. Pour ce dernier, c’est un aveu d’impuissance qui ne nuit pas vraiment à la conduite des réformes. "On ne s’abstient pas" a prévenu François Hollande ajoutant "sinon, on se retrouve petitement avec sa petite fronde et sa petite guerre".

Publicité
Comme une invitation adressée à ceux qui dans son camp ont l’intention de s’opposer à sa politique, François Hollande joue la carte de la fermeté en leur suggérant de voter "contre". Histoire de voir jusqu’où ils sont prêts à assumer leur position de "frondeurs".   

A voir sur ce thème : Le message d’Eric Cantona à François Hollande afin qu’il lise la lettre ouverte d’Edwy Plenel