Dans quelques mois, François Hollande devra céder sa place à son successeur à l’Elysée. Aussi, le président serait-il en train de préparer son avenir. Le socialiste aurait même déjà un poste dans son viseur. 

François Hollande prépare son avenir. Dans moins de six mois, son mandat de président de la République arrivera à son terme et alors qu’il n’a pas souhaité candidater à sa propre succession, le socialiste sait d’ores et déjà qu’il devra quitter l’Elysée. Aussi, anticipe-t-il d’ores et déjà ce qu’il pourra faire après. Et selon Le Parisien,François Hollande aurait déjà une idée bien précise de qu’il pourrait faire. Le journal rapporte qu’il viserait le poste de président du Conseil européen et que, le timing lui serait favorable. Ce poste est actuellement occupé par Donald Tusk mais le Polonais s’en ira en mai prochain, au moment même où le socialiste quittera ses fonctions.

"Il se projette déjà dans le rôle"

François Hollande aurait par ailleurs commencé à œuvrer dans ce sens. Le Parisien rappelle qu’il ne cache pas son désintérêt pour la primaire de la gauche et même, qu’il a commencé à "se projeter dans le rôle" dont il rêve à présent. Dernièrement, le président a ainsi répondu aux attaques de Donald Trump en réaffirmant que l’Europe n’avait "pas besoin de conseils extérieurs pour lui dire ce qu’elle a à faire". Une prise de position qui laisse peu de place aux doutes quant à ses intentions.

Toutefois, la motivation de François Hollande ne suffira pas à l’asseoir sur le siège de président du Conseil européen. En effet, pour y parvenir, il devra être désigné par la majorité des 28 dirigeants de l’Union européenne et aussi, être soutenu par son successeur à l’Elysée. Un point qui pourrait s’avérer ardu si la droite l’emporte en mai prochain.

Publicité
Outre, son projet au Conseil européen, François Hollande a également l’intention de laisser son empreinte en France en animant une fondation vouée à l’innovation sociale. Un projet né en 2014 qui porte le nom de "La France s’engage". 

Vidéo sur le même thème : François Hollande renonce à se représenter en 2017

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité