L’ancienne Première dame s’en est récemment pris au président de la République qu’elle accuse d’user de "tactique" politicienne.

François Hollande n’est pas dans les petits papiers de Bernadette Chirac, au contraire. En effet, l’ancienne Première dame n’a pas mâché ses mots pour dénoncer son attitude. "Hollande ? Il quémande sans cesse des rendez-vous à mon mari", a-t-elle raillé ans les colonnes du Parisien.  Et l’épouse de Jacques Chirac d’expliquer que, selon elle, il s’agit d’une "pure tactique" politicienne. "Cela lui permet de dire ensuite dans tout la Corrèze : ‘Vous savez, je suis dans les meilleurs termes avec Jacques Chirac, il me reçoit tous les étés’".

Outre l’intérêt intéressé que porterait le chef de l’Etat à l’ancien locataire de l’Elysée, Bernadette Chirac lui reproche également la manière dont il la traite. La dame aux pièces jaunes se plaint en effet du peu de considération qu’il aurait pour elle lorsqu’il se rend à leur domicile. "Il s’assied à côté de lui (Jacques Chirac, ndlr) et lui parle comme si c’était son cousin germain. Moi, j’ai tout préparé, avec des argenteries astiquées et des boissons sur un plateau. Il ne prend jamais rien. Je ne l’intéresse pas", a-t-elle regretté.

Alain Juppé également dans le viseur de Bernadette Chirac

Lire aussi : En "bon petit soldat", Bernadette Chirac est "de tout cœur" avec Nicolas Sarkozy

Publicité
François Hollande n’est pas la seule personnalité politique à "souffrir" des critiques de Bernadette Chirac. Alain Juppé en fait lui aussi les frais. Alors que l’ex-Première dame soutient Nicolas Sarkozy pour la prochaine élection présidentielle – alors même qu’il n’a toujours pas annoncé ses intentions – elle ne manque pas de dézinguer son potentiel rival. "Il est très très froid, il n’attire pas les gens, les amis, les électeurs éventuels", a-t-il déclaré en fin d’année dernière, se disant par ailleurs persuadée que "son" candidat l’emporterait en 2017.

Vidéo sur le même thème  - Bernardette Chirac parle de Jacques Chirac : "La retraite c'est pas bon"