Proche du président de la République, et ancien camarade de la promotion Voltaire à l’ENA, Jean-Marc Janaillac a été nommé à la tête d’Air France.

C'est donc Jean-Marc Janaillac, actuel PDG de Transdev, qui a été désigné lundi pour remplacer à la tête d’Air France le président sortant. L'homme est connu pour être un ancien de la fameuse promotion Voltaire (1978-1980), et donc un proche du président de la République. François Hollande lui avait d’ailleurs remis la médaille d’officier de la Légion d’honneur en 2013.

De la promo Voltaire aux hautes sphères

Le tout nouveau patron d’Air France vient donc rejoindre la (longue) liste des anciens énarques de la promotion Voltaire recasés dans les hautes sphères du pouvoir. Ainsi, Michel Cadot, le préfet de police de Paris nommé en juillet 2015, Colette Horel, nommée conseillère d’Etat en 2014, Pierre Duquesnes, ambassadeur et représentant permanent de la France auprès de l’OCDE depuis 2014, sont tous d’anciens de la promotion Voltaire. De même que Claude Revel, nommée en juin 2015 conseillère à la Cour des comptes "en service exceptionnel" pour une durée de cinq ans, soit juste de quoi tenir jusqu’à la retraite.

A lire aussiENA : les cinq choses à savoir sur la promotion Voltaire

Ancien député du Gard, Jean-Marie Cambacérès a été nommé en novembre 2015 au Conseil économique social et environnemental par François Hollande. Sylvie Hubac, elle aussi de la promotion Voltaire, était jusqu’en janvier 2015 directrice du cabinet du président de la République ; elle est désormais à la tête du Grand Palais. Jean-Maurice Ripert a été, lui, nommé ambassadeur de France en Russie en 2013, tandis que son camarade de promotion, Bernard Cottin, sera nommé en 2014 à la Caisse des dépôts et consignations.

Sapin, Royal, Jouyet…

N’oublions pas non plus Ségolène Royal, l’actuel ministre de l’Ecologie, Michel Sapin, l’actuel ministre du Budget, ou encore Jean-Pierre Jouyet nommé en 2014 secrétaire général de l’Elysée. Avant lui, c’était un autre camarade de l’ENA de François Hollande qui occupait cette place, Pierre-René Lemas.

Publicité
De manière plus périphérique, citons également le cas de Dominique Villemot, décoré de la Légion d’honneur par le président en 2013, et auteur en 2014 de La gauche qui gouverne, un ouvrage de défense de la présidence Hollande. Ou enfin le cas de Pierre-Yves Duwoye, ancien directeur de cabinet du ministre de l’Education, Vincent Peillon, et consulté sur les sujets éducatifs par son ancien camarade de promotion, François Hollande.

Vidéo sur le même thème : "Notre pays est gouverné par une promo de l'ENA"