Lors de la commémoration du 8 mai 1945, le président a réaffirmé que le pays allait mieux et en a profité pour faire une petite annonce pour 2017.

C’était la dernière cérémonie du 8 mai de son quinquennat. Dimanche matin, François Hollande a présidé la commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale, en présence de Manuel Valls, des ministres et de plusieurs personnalités, dont Nicolas Sarkozy.

Le chef de l'État a déposé une gerbe au pied de la statue du général de Gaulle en bas des Champs-Élysées, avant de remonter en voiture l'avenue, entouré par la Garde républicaine. Il a ensuite rejoint les membres du gouvernement sous l’Arc de triomphe pour raviver la flamme du Soldat inconnu.

"Je serai là le 8 mai prochain"

A la fin de la cérémonie, le président de la République a déclaré à la presse : "Nous avons bien redressé le pays depuis quatre ans, je fais en sorte qu'il y ait un certain nombre de redistributions, dans la maîtrise de nos finances publiques", expliquant être favorable à "un soutien à des catégories qui ont participé à l'effort."

A lire aussi "Ça va mieux" : le nouveau slogan de campagne de François Hollande ?

Publicité
Il a aussi déclaré : "La seule information que je peux vous donner c'est que je serai là le 8 mai prochain." Nous serons alors au lendemain du second tour de l’élection présidentielle ; François Hollande présidera les commémorations soit comme président réélu, soit à côté de son successeur, comme ce fut le cas entre ce dernier et Nicolas Sarkozy en mai 2012.