Si François Hollande a accepté de parler de Ségolène Royal et de leurs enfants au magazine ELLE, il a revanche refusé d’évoquer Julie Gayet. "La position de conjointe de responsable politique" est "très compliquée", a-t-il cependant admis.

François Hollande ne veut plus que sa vie privée soit abordée dans les médias. Echaudé par les révélations de Closer en janvier 2014 et par la sortie du livre de son ex-compagne Valérie Trierweiler quelques mois plus tard, le chef de l’Etat veille désormais à rester discret sur qu’il appelle "les affaires privées" et refuse de les évoquer publiquement. Le président a cependant fait une exception pour le magazine féminin ELLE. A l’occasion de la journée de la femme, François Hollande a en effet accepté de dévoiler un peu du quotidien qu’il a partagé avec Ségolène Royal, lorsqu’ils étaient encore en couple et à la tête d’une famille nombreuse.

"Je n’ai rien à vous dire sur le sujet""Avant de parler de moi comme père, je rappelle que c’est Ségolène Royal qui est la mère de nos enfants. J’ai essayé d’être présent, je faisais la cuisine, je racontais des histoires aux enfants le soir, mais si vous interrogiez Ségolène Royal, elle vous dirait que je n’en ai sans doute pas fait assez", a-t-il confié. Mais ne vous y trompez-pas. Si François Hollande a exceptionnellement accepté de revenir sur sa vie de famille, il a en revanche refusé de parler de Julie Gayet, rapporte Voiciqui a pu consulter l’interview à paraître ce samedi.

Publicité
Au journaliste qui lui demandait s’il comptait se représentait en 2017 "en étant officiellement célibataire", le socialiste à qui l’on prête une relation avec l’actrice a répliqué : "Votre question est habile à plus d'un titre. Permettez que je ne vous réponde qu'au présent. Ce qui est demandé au président de la République, c'et d'accomplir le mandat qui lui a été donné, c'est-à-dire d'agir pour l'intérêt des Françaises et de Français, et de respecter ses engagements. Nos concitoyens élisent un homme ou une femme. Pas un couple ni une famille". Toutefois, écartant toujours le sujet devenu tabou, François Hollande a ensuite concédé qu’"être président de la République exige de sacrifier une grande partie de sa vie personnelle (…) C'est difficile à vivre pour l'entourage et pour les proches, surtout s'ils sont exposés aux médias et à toutes les rumeurs qui circulent sans le moindre fondement. C'et devenu très compliqué pour tout conjoint de responsable politique, quelle que soit son activité. Et a fortiori celle de président".

 A voir aussi en vidéo : Françoise Degois : "Vous imaginez François Hollande se marier ?"

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité